Article 13

 " Tu sais, je pensais vraiment avoir le courage de tout faire, de prendre les choses en mains et d'avancer toute seule dans ce début de vie, de vie d'adulte somme toute. Mais me voilà confronté à quelque chose que je n'avais jamais réellement vécu, dans lequel ma famille ne m'a jamais éduqué : c'est la solitude. Cette affreux acharnement qu'à la vie pour nous faire comprendre qu'il n'y a que nous-mêmes avec nous-mêmes la plupart du temps, et que le reste à été crée pour oublier ce fait : J'ai besoin des autres. Je n'ai aucun ami, personne sur qui me reposer ici. C'est cela qui est compliqué. Je dois faire les démarches seule, vivre les jours en parlant avec moi-même pour recommencer le lendemain, en espérant vivement que quelque chose arrive. Ce n'est pas normal cette situation. J'ai toujours été extravertie, courageuse, je n'ai jamais pleuré quand je me l'interdisait. Jamais. Je ne peux pas me permettre de commencer à pleurer. Pleurer ce n'est pas grave, c'est juste un acte. Mais si je pleure, c'est suite à quelque chose, et ce quelque chose, c'est une baisse de courage. Il ne faut pas que je laisse retomber mon excitation et ma curiosité. Sinon, je vais vouloir rentrer. Et pour moi, 'vouloir rentrer' est un début de défaite."
 
Mais tu sais, j'ai pris mon vélo, j'ai mis de la musique et je me suis dit : "Merde, t'es une chouette fille, tu vas réussir. T'es courageuse, peut-être même plus courageuse que la plupart des gens (oui, je le dis, sans vanité, sans supériorité. Il y n'y a pas beaucoup de gens que j'admire pour le courage dont ils font preuve chaque jour. Je peux les compter sur les doigts de la main : Florence, Maman, Éric et Kaki. Voilà les seules personnes que je n'ai jamais vu se défiler, pour quoi que ce soit.)
 
Je vais donc mieux, et je gère mon esprit afin d'appréhender tout ce qui va m'arriver avec enfin une tête haute assumée, quoi qu'il arrive.
 
Mais si mon moi-même, si je suis capable de m'aider et de me dire ça aujourd'hui, c'est parce que dans vos esprits, vous prenez tellement soin de moi que le reste n'a pas vraiment beaucoup d'importance où du moins, il ne fait qu'effleurer l'interieur de ma personnalité, comme aujourd'hui.
 
Comme quoi, c'est votre amour, l'amour des autres qui vont arriver et celui que j'entretiens pour vous qui m'aide un peu.

 

J'ai l'impression d'être une pauvre adolescente non épanouie qui raconte ces difficultées sur un blog.

"C'est pas qu'une impression"... Merci éric XD

 

Ci-dessous, mon lycée.


Découvrez Pow woW!

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site